Code éthique

Concept pieds vert

En tant que réflexologue membre de la Fédération Française de Réflexologie, je m’engage à respecter ce code de déontologie:

 

Le réflexologue
1- Adhère à la définition de la Réflexologie retenue par la Fédération Française des
Réflexologues :

 La réflexologie est une technique de digitopression qui considère le pied ou la main
comme la représentation du corps humain et de tout ce qui le compose. Elle a pour objectif,
entre autre, de relaxer donc de réguler l’équilibre du corps humain et d’agir sur l’ensemble des
manifestations liées au stress par la stimulation des points réflexes correspondants.

2- Admis comme membre de la Fédération, s’engage à exercer son activité avec humanité, probité et
loyauté.
3-S’engage à toujours observer le principe fondamental du respect de la personne humaine.
4-Membre de la Fédération, s’engage à ne nuire en aucune façon à celle-ci ou à l’un de ses membres ;
il y fait preuve d’esprit confraternel, d’entraide à l’égard des autres membres de la Fédération.
5-A pour objectif de restaurer au maximum l’autonomie de son client.
6-Ne pose aucun diagnostic médical et n’intervient dans aucune décision thérapeutique.
7-Observe l’attitude absolue de réserve et de secret professionnel pour tous ses clients.
8-A tout moment laisse à son client sa totale liberté de choix thérapeutique.
19-S’attache à promouvoir, sous l’égide de la Fédération, les standards de formation retenus par la FFR
pour satisfaire les critères et exigences de la profession et s’engage à parfaire sa pratique en participant à
des formations post graduées.
10-S’engage à n’émettre aucune critique à l’égard d’un membre ou d’une formation reconnue par la
Fédération.
11-A respecter son client dans sa demande et ses choix de vie.
12-A ne cautionner ni alimenter les excès, errances (émotionnelles, spirituelles, addictions, dérives
perverses) ou projections de son client, afin de demeurer authentique dans la démarche stricte et
exclusive du réflexologue qui n’est ni un médecin, ni un maître spirituel, ni un substitut affectif.